GNU / Linux - Seb Services Informatique Belfort

Qu'est-ce que GNU/Linux ?

GNU/Linux est un système d'exploitation, c'est-à-dire, un ensemble de programmes qui permet d'agir sur la machine et de lancer d'autres programmes. (exemple d'un autre système d'exploitation bien connu: Windows)

Un système d'exploitation comprend les programmes fondamentaux dont votre ordinateur a besoin pour échanger des instructions avec les utilisateurs : lire et écrire des données sur disque dur ou vers des imprimantes, contrôler l'utilisation de la mémoire, faire tourner d'autres programmes, etc.
La partie la plus importante d'un système d'exploitation est le noyau. Dans un système GNU/Linux, le noyau est Linux ! Le reste du système comprend d'autres programmes, dont beaucoup ont été écrits par, ou pour, le projet GNU. Comme le noyau Linux seul ne forme pas un système d'exploitation fonctionnel, nous préférons utiliser le terme « GNU/Linux » pour nous référer au système (même si beaucoup de gens l'appellent communément « Linux ») .

Dès le début, GNU/Linux fut conçu comme un système multitâche et multiutilisateur. Ces caractéristiques suffisent à distinguer GNU/Linux d'autres systèmes bien connus (Windows....). Cependant, GNU/Linux est encore plus différent que vous ne pouvez l'imaginer. Personne ne possède GNU/Linux, contrairement à d'autres systèmes. L'essentiel de son développement est fait par des volontaires non payés.

Le développement de GNU/Linux commença en 1984, quand la « Free Software Foundation » entreprit le développement d'un système libre appelé GNU.

Le projet GNU a développé un ensemble complet d'outils libres destinés aux systèmes d'exploitation de type Unix, tel que GNU/Linux. Ces outils permettent aux utilisateurs d'accomplir aussi bien les tâches les plus simples (copier ou effacer un fichier) que les plus complexes (écrire et compiler des programmes, éditer de façon sophistiquée dans un grand nombre de formats).

Beaucoup de groupes et d'individus ont contribué à GNU/Linux mais le plus important d'entre eux est la « Free Software Foundation » qui a non seulement créé la plupart des outils utilisés par Linux mais aussi la philosophie et la communauté qui ont rendu GNU/Linux possible.

Les utilisateurs de GNU/Linux n'ont que l'embarras du choix pour les logiciels. Ils peuvent par exemple hésiter entre une douzaine d'interpréteurs de commandes, plusieurs interfaces graphiques. Cette possibilité de choix étonne souvent les utilisateurs d'autres systèmes d'exploitation, qui ne sont pas habitués à penser qu'ils peuvent changer leur interpréteur de commandes ou leur interface graphique.

GNU/Linux « plante » moins, peut plus facilement exécuter plus d'un programme à la fois, est plus sûr que beaucoup de systèmes d'exploitation. Ces avantages font de GNU/Linux le système d'exploitation dont la demande a la plus forte croissance sur le marché des serveurs. Plus récemment, GNU/Linux a aussi commencé à gagner en popularité parmi les utilisateurs, qu'ils soient des entreprises ou des particuliers.

 

 

Mais pourquoi migrer vers GNU/Linux ?

Partout dans le monde, des entreprises, des institutions scolaires ou universitaires, des agences gouvernementales et d’autres organisations abandonnent de plus en plus massivement leur système d’exploitation Microsoft Windows et le remplacent par GNU/Linux. De la même façon, elles abandonnent des applications propriétaires et commerciales pour des logiciels libres. Il existe plusieurs raisons à ce mouvement, dont nous allons dresser une liste non-exhaustive ici.

  1.  Étant enregistré sous une licence logicielle libre, GNU/Linux (ainsi que d’autres logiciels libres) peut être obtenu gratuitement. On peut télécharger gratuitement une distribution GNU/Linux par Internet et l’on peut l’acquérir sous forme de CD ou de clé USB démarrable. On peut installer sa copie du logiciel sur autant de postes qu’on le souhaite et ce sans aucune restriction. Voilà qui constitue une immense différence avec Microsoft Windows, qui coûte au bas mot 100€ par ordinateur.
  2.  Les utilisateurs de GNU/Linux ne sont jamais poussés vers des mises à jour forcées, car les versions antérieures bénéficient toujours d’un support pour les mises à jour de sécurité. Les développeurs de logiciels propriétaires, en revanche, sont incités par de fortes motivations financières à pratiquer l’obsolescence planifiée, de façon à pousser les utilisateurs de versions antérieures à dépenser de l’argent pour acheter ou louer les nouvelles versions.
  3.  Lorsque vous décidez de passer à une version plus récente de votre distribution GNU/Linux, vous ne devrez payer aucun frais de licence et n’aurez rien à dépenser en logiciels si vous choisissez une distribution (version) gratuite. En outre, les conversions ou modifications d’un programme donné, l’acquisition de nouveau matériel ou autres dépenses induites par la mise à jour sont également minimes, grâce à la compatibilité avec les versions antérieures. Ajoutons le fait que la gratuité d'une distribution ne minimise en rien la qualité de celle-ci. Pour exemple, nous pouvons citer la distribution DEBIAN employée notamment sur un grand nombre de serveurs de par le monde grâce à sa grande fiabilité et stabilité.
    En outre mes machines (dont celle que j'utilise pour ecrire cet article 😉 ) tournent toutes sous DEBIAN ou un de ses meilleurs dérivés, Linux MINT (LMDE).
  4.  Linux offre une sécurité supérieure, à savoir un taux très faible d’infection par virus, chevaux de Troie, vers, espiogiciels et autres programmes malveillants. En effet, le système UNIX et tous ses dérivés (et parmi eux GNU/Linux) ont été conçus depuis leurs fondations en prenant en compte la sécurité, au lieu d’y ajouter après coup des mesurettes de sécurité. Par exemple, les utilisateurs ne se connectent pas à leur système en tant qu’administrateur, protégeant ainsi les fichiers clés du système même en cas d’intrusion par un programme malveillant.
  5.  Bien que les applications pour GNU/Linux ne soient pas aussi nombreuses et variées que celles disponibles pour les systèmes d’exploitation Microsoft Windows, il en existe tout de même une vaste palette, et le choix continue de croître rapidement, car de plus en plus de développeurs conçoivent des programmes pour GNU/Linux. La plupart des applications GNU/Linux sont aussi des logiciels libres et gratuits (y compris la majorité des plus populaires) et nombre d’entre elles offrent des performances égales ou supérieures aux applications équivalentes sous MS Windows. Pour exemple, la suite bureautique LibreOffice est un excellent logiciel permettant de remplacer avantageusement Microsoft Office. De plus, certains logiciels courants sont porté à la fois sur Windows et sur GNU/Linux : les navigateurs internet (tels que Firefox), le lecteur multimedia VLC, Le logiciel client mails Thunderbird. D'autre-part, nous pouvons trouver des équivalents libres à beaucoup de logiciels : par exemple GIMP (en remplacement de Photoshop) et Libre Office que nous avons déjà évoqué.
  6. Enfin, la possibilité d'intervenir et de modifier en toute liberté le code source, et de le faire sans être tenu de dévoiler ses modifications, a été un élément de choix très important pour de nombreuses organisations d’envergure : c’est là une des raisons majeures pour laquelle Google a choisi Linux pour développer les sytèmes Chrome OS et Android.

 

 

Pour conclure

    Si un tel changement peut paraitre fastidieux ou superflu, nous avons pu voir ci-dessus que l'effort nécessaire pour passer à GNU/Linux n'est pas grand chose au regard des bienfaits à moyen et long terme pour vos équipements personnels (et votre porte-monnaie aussi !!!). A cet égard, faire appel à un professionnel pour effectuer cette transition représente un coût tout à fait minime par rapport à de multiples dépannages liés à des plantages de Windows. Enfin, pour recycler une machine qui commence sérieusement à "ramer", les systèmes GNU/Linux sont une solution de choix et à moindre coût puisque cela peut éviter l'achat de nouveau matériel.

Qu'attendez-vous pour sauter le pas ? (ici par exemple)

 

Laisser un commentaire